Paris et Berlin posent les premiers jalons de l’avion de combat du futur

Gennevilliers (France) – Paris et Berlin ont posé les bases du système d’avion de combat du futur (SCAF), en octroyant les premières études aux industriels, un projet décisif pour l’Europe de la Défense auquel d’autres partenaires pourraient se joindre.

Les ministres française et allemande de la Défense, Florence Parly et Ursula Von Der Leyen, ont octroyé le premier contrat, une étude de concept, aux avionneurs Dassault Aviation et Airbus pour le SCAF.

Les motoristes français Safran et allemand MTU Aero Engines ont conclu de leur côté un partenariat pour mener conjointement les activités de développement, de production et de services du nouveau moteur qui propulsera l’avion, à l’occasion d’une visite des deux ministres sur le site de Safran à Gennevilliers, en banlieue parisienne.

Cet accord, sous forme d’une lettre d’intention, définit « qui fait quoi » autour du moteur du SCAF.

« Nous avons notifié le tout premier contrat de concept et d’architecture du SCAF » à Dassault Aviation et Airbus, a déclaré Florence Parly. « C’est la toute première brique d’un édifice prodigieux », a-t-elle ajouté.

« La France et l’Allemagne approfondissent encore davantage leur coopération au profit de nos deux pays mais aussi de l’Union européenne tout entière », a déclaré pour sa part Ursula Von Der Leyen.

Et si le développement du Scaf s’effectue sous pilotage français, « c’est clairement un projet européen et son ouverture à d’autres partenaires fait sens lorsque le moment sera venu », a-t-elle poursuivi.

Paris et Berlin avaient convenu en juillet 2017 « de développer un système de combat aérien européen ». L’avion devrait entrer en service à l’horizon 2040.

Pièce maîtresse de leur stratégie pour assurer la souveraineté européenne, le Scaf est conçu comme un système associant avion de combat de nouvelle génération, drones, futurs missiles de croisière et drones évoluant en essaim.

Il sera connecté à des avions, des satellites, des systèmes de l’OTAN et des systèmes de combat terrestres et navals.