Le contenu est libre d'accès mais des restrictions d'usage s'appliquent. Veuillez consulter nos FAQ sur les conditions d'utilisation.
Si vous cliquez sur téléchargement/intégration, vous reconnaissez avoir lu et accepté les conditions d'utilisation.
Download

Droit de vote à 16 ans: les Européens avancent prudemment

Paris - Le débat concernant l’abaissement de l’âge du vote à 16 ans est de retour en France. Ailleurs en Europe, quelques Etats ont d'ores et déjà franchi le pas, suivant des procédés différents.

 

- L'Autriche précurseur, Malte a suivi -

Depuis 2007, les Autrichiens peuvent voter à toutes les élections à partir de l'âge de 16 ans. En 2015, un rapport du Conseil de l'Europe mentionnait que cet abaissement avait produit "un impact positif sur la participation électorale".

Le contenu est libre d'accès mais des restrictions d'usage s'appliquent. Veuillez consulter nos <a href="https://ednh.news/fr/faq" target="_blank">FAQ</a> sur les conditions d'utilisation.<br/>Si vous cliquez sur téléchargement/intégration, vous reconnaissez avoir lu et accepté les conditions d'utilisation.

Concernant le scrutin présidentiel de 2017, 90% des jeunes de 16-17 ans ont voté alors que le taux de participation général a été de 80%, selon un rapport commandé par le Parlement.

Depuis 2018, le vote est ouvert à partir de 16 ans à Malte.

- Les exceptions allemande et slovène -

En Allemagne, il est possible de voter dès l'âge de 16 ans depuis plusieurs années pour des élections locales, à l'échelle des communes. Le premier Land (région) a l'avoir autorisé était la Basse-Saxe en 1996.

A ce jour, dix autres Länder ont fait de même. Mais seuls quatre Länder autorisent le vote régional pour les personnes de moins de 18 ans. Des débats sont en cours pour autoriser le droit de vote dès 16 ans aux élections législatives.

Le contenu est libre d'accès mais des restrictions d'usage s'appliquent. Veuillez consulter nos <a href="https://ednh.news/fr/faq" target="_blank">FAQ</a> sur les conditions d'utilisation.<br/>Si vous cliquez sur téléchargement/intégration, vous reconnaissez avoir lu et accepté les conditions d'utilisation.

En Slovénie,depuis 2019, un jeune âgé de 16 ans peut voter à condition d'être salarié ou travailleur indépendant. Pour les autres, l'âge légal est toujours fixé à 18 ans.

 

- Le combat italien -

La question de l'abaissement du droit de vote en Italie a été soumise à plusieurs reprises par différents partis. Le plus récemment, c'est Enrico Letta, chef du Parti démocratique de centre-gauche qui proposa d'ouvrir le vote aux personnes de 16 ans, en février dernier. Néanmoins, aucun progrès tangible n'a été réalisé et la question n'est plus à l'ordre du jour politique.

 

- L'exception écossaise au Royaume-Uni -

Les jeunes âgées de 16 ans ou plus ont pu voter pour la première fois en Ecosse lors du référendum de 2014. Près de 75% des jeunes inscrits sont allés voter selon le rapport du Conseil de l'Europe.

Le contenu est libre d'accès mais des restrictions d'usage s'appliquent. Veuillez consulter nos <a href="https://ednh.news/fr/faq" target="_blank">FAQ</a> sur les conditions d'utilisation.<br/>Si vous cliquez sur téléchargement/intégration, vous reconnaissez avoir lu et accepté les conditions d'utilisation.

- La résistance suisse -

Sur 26 cantons helvétiques, seul le Glaris autorise depuis 2007 les jeunes de 16 et 17 ans à voter sur les questions cantonales et communales. Chaque canton est libre d'accorder le droit de vote aux mineurs pour les élections cantonales.

Au niveau fédéral, l'âge du droit de vote est fixé à 18 ans depuis 1991. Des propositions ont été faites en 2020 dans deux cantons afin d'ouvrir le vote aux jeunes de 16 et 17 ans. Elles ont été défaites lors de "votations".

- Une nouveauté belge -

Le 21 octobre, le Conseil des ministres belge a donné son feu vert au vote des citoyens belges, dès 16 ans, aux élections européennes. Le Parlement doit désormais approuver le texte. Pour les autres types de scrutins, l'âge du vote est fixé à 18 ans. La Vivaldi, coalition politique au pouvoir en Belgique, a également déposé une proposition de loi visant à abaisser l'âge d'éligibilité de 21 à 18 ans.