Le contenu est libre d'accès mais des restrictions d'usage s'appliquent. Veuillez consulter nos FAQ sur les conditions d'utilisation.
Si vous cliquez sur téléchargement/intégration, vous reconnaissez avoir lu et accepté les conditions d'utilisation.
Download

Foot: vaccins, tests… quels protocoles pour les joueurs en Europe?

Paris - Entre vaccins et tests PCR, les joueurs des cinq grands Championnats européens de football restent sous haute vigilance sanitaire, sans néanmoins être soumis à la vaccination obligatoire. Le point sur les protocoles en France, Angleterre, Espagne, Allemagne et Italie avant le début de saison.

 

France

Dans son protocole d'organisation des matches publié fin juillet, la Ligue de football professionnel (LFP) met en place une sorte de pass sanitaire pour la reprise de la Ligue 1, sans néanmoins le nommer ainsi. Mais les joueurs sont tenus de présenter soit une preuve d'un schéma vaccinal complet, soit un test PCR négatif réalisé dans les trois jours précédant le match, soit un test PCR positif attestant du rétablissement du Covid-19 de moins de six mois. En cas de test positif, un isolement de 10 jours est prévu, avec une reprise de la compétition "au mieux au 18e jour".

Les matches peuvent être reportés si un club compte moins de 20 joueurs, dont un gardien, à disposer d'une des trois options du pass sanitaire, parmi une liste de 30 joueurs.

Le contenu est libre d'accès mais des restrictions d'usage s'appliquent. Veuillez consulter nos <a href="https://ednh.news/fr/faq" target="_blank">FAQ</a> sur les conditions d'utilisation.<br/>Si vous cliquez sur téléchargement/intégration, vous reconnaissez avoir lu et accepté les conditions d'utilisation.

Angleterre

En Angleterre, la vaccination n'est pas obligatoire pour les joueurs de l'élite, mais "encouragée", a indiqué à l'AFP un porte-parole de la Premier League.

L'obligation de vaccination pour tous les joueurs et tous les spectateurs à partir du 1er octobre est étudiée par le gouvernement, mais jugée inapplicable par plusieurs clubs.

Dans un premier temps, alors que le championnat démarre le 13 août, les joueurs et les membres du staff devront toujours se faire tester deux fois par semaine, mais avec des tests rapides. Les tests PCR ne seront donc plus nécessaires.

 

Espagne

En Espagne, la vaccination des joueurs n'est pas obligatoire mais selon la presse, la plupart des équipes ont fait en sorte de vacciner leur effectif.

La Liga exige par ailleurs quatre tests antigéniques par joueur durant la semaine précédant chaque rencontre, dont le 4e doit être réalisé le matin du match ou juste avant le déplacement pour l'équipe visiteuse. Les stades ouvriront eux à 40% de leur capacité.

Le contenu est libre d'accès mais des restrictions d'usage s'appliquent. Veuillez consulter nos <a href="https://ednh.news/fr/faq" target="_blank">FAQ</a> sur les conditions d'utilisation.<br/>Si vous cliquez sur téléchargement/intégration, vous reconnaissez avoir lu et accepté les conditions d'utilisation.

Allemagne

En Allemagne, la Ligue de football allemande (DFL) recommande la vaccination des joueurs. Désormais, les joueurs déjà vaccinés ou ceux guéris du Covid-19 ne devront plus se faire tester régulièrement. Les joueurs sont libres de ne pas se faire vacciner mais devront en conséquence se faire tester au moins deux fois par semaine via un test PCR. Pour échapper à ces tests réguliers, les joueurs devront montrer une preuve de vaccination (double dose datant de plus de 14 jours) via leur "pass vaccinal" électronique ou de guérison (moins de six mois).

Ces dispositions ont déjà débuté le week-end dernier avec la nouvelle saison de deuxième division. Lors de cette première journée, plusieurs joueurs ont encouragé les gens à se faire vacciner, en remontant la manche de leur maillot lors de la célébration d'un but par exemple.

Le contenu est libre d'accès mais des restrictions d'usage s'appliquent. Veuillez consulter nos <a href="https://ednh.news/fr/faq" target="_blank">FAQ</a> sur les conditions d'utilisation.<br/>Si vous cliquez sur téléchargement/intégration, vous reconnaissez avoir lu et accepté les conditions d'utilisation.

Italie

Fin juillet, la Fédéation italienne (FIGC) a introduit l'obligation pour les joueurs de la Serie A de disposer d'un "green pass", imposé d'ailleurs dans toute l'Italie dès le 6 août pour accéder aux lieux fermés. Ce "green pass" est délivré dès la première dose de vaccin, en cas de rétablissement du Covid-19 dans les six mois précédents, ou en cas de test négatif effectué dans les 48 heures.

Les joueurs qui n'en disposeraient pas peuvent être sanctionnés de suspension, exposant également leur club à de lourdes sanctions, entre amendes, interdiction de transferts voire points de pénalité ou relégation. Le président de la FIGC Gabriele Gravina a par ailleurs annoncé qu'il réfléchissait à rendre la vaccination obligatoire aux joueurs.

Les joueurs font toujours l'objet d'un strict protocole sanitaire: ceux qui ne sont pas complètement vaccinés ou qui ne sont pas rétablis du Covid-19 dans les six mois doivent se soumettre à un test hebdomadaire jusqu'au début de saison, puis à 48 heures de chaque match lorsque celle-ci débutera.

Par les bureaux européens de l'AFP