Le contenu est libre d'accès mais des restrictions d'usage s'appliquent. Veuillez consulter nos FAQ sur les conditions d'utilisation.
Si vous cliquez sur téléchargement/intégration, vous reconnaissez avoir lu et accepté les conditions d'utilisation.
Download

Prix de l’électricité : un marché européen complexe et aligné sur le gaz

Paris - La formation des prix sur le marché de l'électricité en Europe obéit à une logique complexe et suit les prix du gaz, qui flambent actuellement, plus que les coûts de production réels dans chaque pays, poussant certains gouvernements à demander une réforme du système.

L'électricité ne se stocke pas, contrairement au gaz, et la production et la consommation doivent donc s'équilibrer à chaque instant.

Le contenu est libre d'accès mais des restrictions d'usage s'appliquent. Veuillez consulter nos <a href="https://ednh.news/fr/faq" target="_blank">FAQ</a> sur les conditions d'utilisation.<br/>Si vous cliquez sur téléchargement/intégration, vous reconnaissez avoir lu et accepté les conditions d'utilisation.

"S'il manque un kilowattheure pour équilibrer le réseau, souvent, et même en ce moment la plupart du temps, il faut aller le demander à une centrale à charbon ou à gaz", explique à l'AFP Julien Teddé, directeur général du courtier Opéra Energie.

"Sauf que pour que cette centrale démarre, il faut qu'elle vende son électricité à un prix qui au moins couvre ses charges – qui couvre l'achat du gaz et les quotas de CO2", à savoir les "droits à polluer" octroyés aux entreprises européennes, indique-t-il.

Le contenu est libre d'accès mais des restrictions d'usage s'appliquent. Veuillez consulter nos <a href="https://ednh.news/fr/faq" target="_blank">FAQ</a> sur les conditions d'utilisation.<br/>Si vous cliquez sur téléchargement/intégration, vous reconnaissez avoir lu et accepté les conditions d'utilisation.

Cela détermine le prix de gros de l'électricité, auquel s'ajouteront ensuite sur la facture du consommateur les taxes et les frais des distributeurs.

"Ce qui fait le prix de gros de l'électricité, ce n'est pas le coût moyen de toutes les centrales de production que l'on a démarrées ; c'est le coût de la dernière centrale dont on a besoin pour équilibrer le réseau", résume M. Teddé. C'est la tarification dite au "coût marginal".

- Flambée des quotas de CO2 -

Les quotas de CO2 flambent également car la Commission européenne durcit sa réglementation, notamment avec une fin des quotas gratuits qui étaient distribués jusqu'alors à certains industriels. Sans compter sur une certaine spéculation sur ce marché, qui alimente aussi la hausse.

Le contenu est libre d'accès mais des restrictions d'usage s'appliquent. Veuillez consulter nos <a href="https://ednh.news/fr/faq" target="_blank">FAQ</a> sur les conditions d'utilisation.<br/>Si vous cliquez sur téléchargement/intégration, vous reconnaissez avoir lu et accepté les conditions d'utilisation.

Au final, les prix ne reflètent donc pas nécessairement la production de chaque pays. Ceux qui ont beaucoup développé le nucléaire (comme la France) ou les renouvelables (comme l'Espagne) ne bénéficient pas à plein des faibles coûts de ces énergies et demandent donc une réforme.

Sur le marché de l'énergie européen EEX, le prix du mégawattheure pour livraison en 2022 en France a dépassé les 100 euros pour la première fois au cours du mois de septembre. Il est actuellement autour de 130 euros.

Et il atteint environ 118 euros pour la Belgique et 121 euros pour l'Allemagne.

"De l'avis général, le modèle de tarification marginale actuel reste le plus efficace, mais il est justifié de procéder à une analyse plus approfondie", a prudemment conclu la Commission européenne le 13 octobre, en présentant sa "boîte à outil" destinée à permettre aux États membres de répondre plus largement à la flambée des prix de l'énergie.

Les industriels du secteur ont pour leur part pris leur plume pour mettre en garde les dirigeants européens contre des "mesures politiques à courte vue".

"L'architecture actuelle du marché de l'électricité, fondée sur une tarification marginale compétitive, assure une fourniture d'énergie sûre et économiquement efficace aux industries et aux citoyens de l'UE", assure l'organisation européenne Eurelectric dans un courrier consulté par l'AFP.