Les grandes métropoles de la planète transforment leurs jungles de béton grâce à l'agriculture sur les toits, aux forêts urbaines et aux fermes verticales.