Stellantis: ce qu’il faut savoir sur le futur quatrième groupe automobile mondial

Paris – La fusion de PSA (Peugeot-Citroën) et FCA (Fiat Chrysler) va donner naissance à Stellantis, quatrième groupe automobile mondial, mariant 14 marques renommées comme Peugeot, Alfa Romeo, Opel ou Jeep.

 

Huit millions de véhicules

Le nouveau groupe devient le quatrième groupe mondial en volume avec huit millions de véhicules livrés dans le monde au total en 2019, avant donc la crise sanitaire qui a affecté les marchés.

PSA en a vendu 3,5 millions en 2019, pour 74,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Il en a écoulé 3 millions en Europe, où il est le deuxième constructeur derrière Volkswagen, et a bien résisté à la crise du Covid-19.

FCA a écoulé 4,41 millions de véhicules en 2019. Victime au premier semestre 2020 de l’effondrement du marché, le groupe italo-américain a renoué avec les bénéfices au troisième trimestre, avec un résultat meilleur qu’attendu.

 

D’Abarth à Vauxhall

Le président du directoire de PSA Carlos Tavares avait affirmé fin 2019 qu’il ne voyait « pas de nécessité de supprimer des marques » parmi les 14 que va compter le groupe.

FCA apporte à Stellantis de fameuses marques italiennes et américaines: Abarth, Alfa Romeo, Chrysler, Dodge, Fiat, Jeep, Lancia, Maserati et Ram. Fiat s’était séparé de Ferrari en 2016.

PSA amène de son côté les françaises Peugeot, Citroën et DS, ainsi que l’allemande Opel et la britannique Vauxhall, rachetées en 2017 à General Motors.

Stellantis comprendra également l’équipementier Faurecia, les branches sidérurgique et robotique de Fiat, Teksid et Comau, les offres de financement de PSA Finance et Leasys, les sites de pièces détachées Mister Auto et de véhicules d’occasions Spoticar, et l’offre de mobilité Free2Move.

400.000 salariés

FCA affiche « plus de 100 » sites industriels dans le monde, dont 22 en propre en Europe et en Turquie, en Italie et en Pologne notamment, et 26 en Amérique du Nord, autour de Detroit et au Mexique. Le groupe comptait 192.000 salariés fin 2019.

PSA est présent sur une soixantaine de sites à travers le monde, avec 209.000 salariés, en France et en Allemagne notamment mais aussi en Chine et en Amérique latine.

Paris, New York, Milan

Le groupe Stellantis sera coté à Paris sur Euronext (code « STLA »), sur le New York Stock Exchange (NYSE) aux États-Unis et sur le Mercato Telematico Azionario (MTA) en Italie. Les actionnaires de PSA recevront 1,742 action Stellantis pour chaque titre aujourd’hui détenu.

« Parsemé » d’autos

Stellantis ne remplacera pas les marques sur les capots des voitures mais se substituera à PSA et FCA comme nom du groupe. Il a été choisi avec Publicis.

Stellantis est le participe présent du verbe latin « stello », et peut être traduit par « étincelant » ou « parsemé d’étoiles », comme d’autant de marques automobiles.

Les origines latines du nom « rendent hommage à l’histoire riche des deux entreprises fondatrices », selon PSA et FCA. L’évocation de l’astronomie, avec une constellation de marques, « suggère le véritable esprit d’optimisme, l’énergie et la capacité de renouvellement inspirant cette fusion qui va changer l’industrie automobile ».

Par Taimaz SZIRNIKS