Une femme tous les trois jours

Paris – Derrière les chiffres, enquête sur une année de féminicides en France.

Chaque année, en France, plus d’une centaine de femmes sont tuées par leurs conjoints ou ex-conjoints.

Le « projet Féminicides » de l’AFP, lancé cet été, est le fruit d’une enquête de plusieurs mois sur les cas recensés en France. Il confirme la réalité d’un phénomène qui ne baisse pas et en décrypte objectivement les ressorts et éventuelles solutions, au moment où le sujet s’impose comme priorité en France et dans d’autres pays.

L’AFP a réalisé en 2019 son propre décompte, basé sur les données recueillies par le collectif « Féminicides par (ex) compagnon », recoupées par les journalistes de ses bureaux régionaux et parisiens.

Julie, Stéphanie, Johanna, Marie-Alice, Bernadette, Corinne, Laura, Florence. Le dossier revient sur la vie de ces femmes et tente de comprendre le mécanisme de ces scénarios qui se répètent chaque année.

Le mobile, le mode opératoire, le profil des victimes… L’AFP a décortiqué le schéma de ces meurtres qui se produisent au rythme d’un tous les trois jours en France et qui touchent tous les milieux sociaux et tous les âges. L’histoire de ces femmes est racontée dans un dossier interactif que vous pouvez consulter ici.